Skip To Main Content

« Cela faisait longtemps que je voulais travailler ce duo olfactif. La mandarine est un fruit extraordinaire pour un parfumeur, très facettée, à la fois fruitée avec cette délicate amertume que l’on aime chez un agrume et très acidulée. Le maté quant à lui est étonnant, il offre des nuances bien plus vertes et herbacées que le thé. A eux deux, ils m’ont offert cette fraîcheur très vive et zestée qui laisse sur la peau le délicieux parfum d’une mandarine que l’on vient de peler. »